ALGERIE « Espace associations »
   
 
  Bilan moral::

Le .ppt est bien adapté pour une animation dynamique et "moderne" de l’AG.

cordialement


Comment rédiger le rapport moral de votre association ?

Par Laurent Samuel • • Categorie : Juridique, Organiser l'assemblée générale

Nous proposons dans le CD-ROM de notre Guide pratique des Associations 1901 un petit pense-bête pour la confection du rapport moral que le Président présente en assemblée générale annuelle.

Il s’agit d’un plan type qui devra être soigneusement adapté à la situation de chaque association, en privilégiant la dimension pédagogique de l’exercice.

Rappel des valeurs de l’association
Si l’association fait appel à certaines valeurs, il est utile de rappeler certaines caractéristiques et de les mettre en perspective : comment ont-elles été déclinées dans l’année, quels sont les progrès à réaliser ?
Les missions de l’association : référence à l’objet statutaire - en quoi les missions de l’association sont respectées ?

Les rapports avec l’environnement
Il faudra donner ici une idée du rayonnement de l’association et de sa place dans son environnement.

Les organismes externes : on pourra dresser l’état des rapports avec les organismes de tutelle – fédération, mouvement, ou réseau. Le rapport moral est l’endroit privilégié pour remercier tous ceux qui ont apporté une contribution financière ou un apport, même moral.

Les institutionnels : mentionner les organismes qui subventionnent l’association, ceux avec qui l’association voudrait travailler.

Les partenaires, les associations amies, les partenaires occasionnels, les parrains et mécènes.


Le déroulement des activités

Rappel des moments les plus importants vécus en cours d’année. Il peut s’agir des activités, mais aussi des évènements qui ont marqué la vie de l’association à un titre ou à un autre : une manifestation exceptionnelle particulièrement réussie, ou le lancement d’un site Internet, ou une sortie entre adhérents,

Bilan des activités : on veillera à présenter d’une année sur l’autre les activités en respectant la même nomenclature, pour autoriser les comparaisons.

Qualitativement : signaler l’excellence d’une manifestation, la performance des résultats de certaines équipes, l’intervention d’urgence dans une zone de grandes difficultés sociales…
Faire le point sur les conditions d’exercice de ces activités, mentionner les nouveaux équipements ou ceux envisagés.

Quantitativement : quelles sont les activités en perte de vitesse, les nouvelles activités ? En quoi sont-elles prometteuses, quelles sont les difficultés rencontrées ?

Les adhérents, membres et autres bénéficiaires
On pourra analyser le dialogue interne entre adhérents, apprécier la qualité d’écoute entre adhérents, animateurs, bénévoles, dirigeants. Si on dispose d’une mesure de satisfaction dans la participation aux activités, on pourra le mentionner.

L’état de la convivialité dans l’association est également intéressant : c’est souvent un indicateur de la bonne santé de l’association.

Le nombre d’adhérents : lorsque celui-ci est significatif de la vie de l’association, il convient de le détailler – taux de renouvellement, les nouveaux, les anciens, répartition par section ou activité….

Les bénévoles
L’expression publique de la reconnaissance de la communauté associative envers les bénévoles est essentielle. Citer les personnes les plus actives, faire l’état des apports, quelles formes de contreparties ont pu être dégagées pour les bénévoles ?

Quelle est la dynamique du bénévolat dans l’association ? Quels sont les besoins ?
L’assemblée générale est l’occasion de faire des appels à projets, des appels à missions. Attention cependant à ne pas être « lassant » : inutile par exemple de demander pour la sixième année si quelqu’un veut bien se charger de la clé du local à la place du Président.

Ne pas oublier de saluer les partants.

Les projets
L’assemblée générale se déroulant toujours au cours de l’exercice suivant, il faut veiller à ne pas confondre les projets de l’année en cours avec ceux de l’année précédente, celle sur quoi porte le rapport moral.

On pourra cependant insister sur la préparation qui a permis de réaliser de nouvelles actions en évoquant les réalisations visibles au cours de cette année.

On pourra aussi situer ces projets par rapport au long terme : en quoi répondent-ils à une vision ou à une stratégie ?




exemple;

Bilan moral 2007
  • Le 17/09/2008 à 18:58

     

    <!--[endif]-->

    1. organisation des premières journées nationales des associations de protection des consommateurs a Tizi-ouzou.
     
    1. portes ouvertes sur les dangers de la contrefaçon sur le consommateur ainsi que sur l’économie national.
     
    1. journée d’information et de sensibilisation sur la prévention des risques des intoxications alimentaire.
     
    1. caravane nationale sur la prévention des risques alimentaires qui sillonnera toutes les daïras de Tizi-ouzou.
     
    1. confection de d’autres affiches, calendriers, et dépliants pédagogiques.
     
    1. continuer la sensibilisation dans les établissements scolaires et les maisons de jeunes.
     
    1. séminaire sur le rôle des associations de consommateurs dans l’amélioration du cadre de vie du citoyen.
     
    1. exposition sur les droits du consommateur et de ses devoirs.
     
    1. publication d’autres enquêtes qui serons menés sur le terrain.
     
     
     
    Le président : SIAD Kamal
    par


http://www.ara-dz.org/proces_verbal_ag2005.doc
Nafass
 
Publicité
 
Nafass sur Tv5 ( Tunisie)
 
 


 
20762 visiteurs (50362 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
« Espace associations »